Bien choisir ses cosmétiques pendant sa grossesse


Choisir ses cosmétiques pendant une grossesse n’est pas une mince affaire. Comment s'y retrouver entre les diverses recommandations, les substances déconseillées voire interdites, les multitudes de produits sur le marché, ainsi que les listes d'ingrédients à rallonge ?

On vous aide à décrypter !


Des ingrédients à bannir de sa routine


Dans la cosmétique de grande distribution, il est souvent compliqué de repérer les ingrédients nocifs dans les produits. Voici certains perturbateurs endocriniens -substances chimiques susceptibles de perturber notre système qui régule la sécrétion d’hormones dans notre corps- qu’il est recommandé d’éviter pendant la grossesse !


Voici un petit résumé de certaines substances que l'on retrouve le plus souvent dans nos produits d'hygiène, ainsi que leurs dangers et les alternatives vers lesquelles vous pouvez vous tourner lors de votre grossesse.


Retrouvez une enquête approfondie sur les perturbateurs endocriniens par Santé Publique France. Vous pouvez également découvrir sur ce site pourquoi les 1000 premiers jours des enfants sont cruciaux dans leur développement, et comment les perturbateurs endocriniens peuvent intervenir dans ce processus.


Quels produits utiliser ?


Au début d’une grossesse, il est donc judicieux de faire un petit tour dans sa salle de bain pour mettre de côté tous les produits contenant certains perturbateurs endocriniens, qui peuvent être nocifs pour vous, ainsi que pour votre bébé.


Le plus simple, c’est toujours de se diriger vers des produits naturels et biologiques, avec des formulations claires et compréhensibles, quand y a un flou, y a un loup ! Difficile de comprendre les listes INCI (la longue liste écrite généralement en latin au dos de l'étiquette - soyez vigilants, certains fabricants les mettent seulement sur le pack secondaire du produit), mais ça vaut le coup de s’y intéresser pour ne pas avoir de mauvaises surprises !


Car même si elles nous indiquent quels sont les composants du produits, il est en général impossible de connaître leur quantité exacte -pour protéger les recettes des fabricants-. Cependant, les ingrédients sont classés par ordre de concentration, de la plus forte à la plus faible. Si vous repérez des noms de perturbateurs endocriniens en haut de la liste, c'est mauvais signe ! S'ajoute à cela le fait que les noms des composants sont la plupart du temps écrits en latin, en anglais ou même sous forme chiffrée et que certains produits nocifs sont répertoriés sous le nom parfum... ce qui ne facilite pas la compréhension du client.


Pour être sûre de sa liste INCI, on peut aussi se tourner vers le DIY pour fabriquer ses propres cosmétiques naturels.


Nous allons donc vous expliquer pourquoi et comment la peau peut changer lorsqu’on est enceinte, quelles sont nos recommandations de produits, ainsi que quelques conseils d’utilisation. Pour être sûr de ce qu’on utilise sur notre peau, rien de tel que les produits bruts, composés d’un seul ingrédient naturel et biologique !


Pourquoi la peau change pendant la grossesse ?


Dès la fécondation, le corps de la femme se met en route pour apporter tout le nécessaire au bon développement de l'embryon. Le taux d'hormones produit augmente considérablement pendant les 9 mois ce qui va engendrer certains changements sur le corps de la femme. Voici quelques exemples des changements physiques les plus courants chez les femmes enceintes.

L'hyperpigmentation


C'est un des changements les plus fréquents au cours d'une grossesse. Le "masque de grossesse" ou "melasme" peut provoquer des tâches brunes sur certaines zones du corps. Une hyperpigmentation plus locale peut aussi apparaître au niveau du ventre que l'on appelle la "linea nigra".


Pour aider à réduire l’apparence des taches d’hyperpigmentation, nous vous recommandons l’huile de pépins de figue de barbarie. Sa richesse en vitamine E, en Oméga 6 et en stérols permet d’hydrater la peau en profondeur et elle possède de puissantes vertus cicatrisantes, en effet elle accélère le renouvellement des cellules. L’huile d’argan possède certaines de ces vertus, mais de manière moins concentrée.


Application : Mélangez quelques gouttes d’huile de pépin de figue de barbarie avec de l’huile d’argan et appliquez en généreusement le soir avant d’aller vous coucher. Vous pouvez effectuer un petit massage pour faire pénétrer le produit plus rapidement.

Les vergetures


Les vergetures sont aussi très communes lors de la période de grossesse. Elles apparaissent en général au niveau du ventre, des seins, des hanches mais aussi sur les cuisses et les fesses. En effet, la peau doit s'étirer de manière rapide, et le corps sécrète plus de cortisol qui réduit l'élasticité cutanée. Ce qui explique ces lignes parfois bleutées ou rouges qui deviennent blanches par la suite.


Pour vous aider à réduire l’apparence des vergetures, rien de mieux que le beurre de karité. L’acide gras oléique (oméga 9) et l’acide gras stéarique, qu’il contient en forte concentration, favorisent considérablement l’hydratation, la souplesse de la peau, et renforcent le film hydrolipidique : une fine pellicule protectrice localisée à la surface de la peau. La vitamine E qu’il contient favorise le renouvellement des cellules et permet donc d'accompagner l'étirement de la peau et d'atténuer les vergetures pendant et après la grossesse et l'allaitement. Un indispensable lorsqu’on est enceinte !


Application : Appliquez le beurre de karité comme une crème sur vos vergetures en le chauffant au préalable dans vos mains, utilisez le en huile de massage ou même dans votre bain ! Et vous pourrez partager votre pot avec votre bébé à la naissance, le beurre de karité s’adapte parfaitement à leurs peaux sensibles.



DIY : Découvrez notre recette de chantilly de karité !

L'acné


Toujours à cause de la production massive d'hormones comme l'œstrogène ou le progestérone, il peut arriver d'avoir de l'acné pendant la grossesse. En effet, la peau va produire un excès de sébum, ce qui peut également expliquer une peau plus grasse que d'habitude.


L’huile d’argan est très adaptée pour les peaux acnéiques. Elle est non comédogène, c'est-à-dire qu’elle n’obstrue pas les pores de la peau. L’acné et la peau grasse étant souvent dus à une déshydratation de la peau, l’huile d’argan permet d’hydrater en profondeur et de réguler l’excès de sébum. L’eau de rose (bientôt de retour chez Yokoumi!)est vivement recommandée pour l’acné car elle permet de nourrir et de restaurer le PH de votre peau.

Application : Nettoyez votre visage avec un peu d’eau de rose sur un coton réutilisable puis appliquez l'huile d’argan seule sur votre visage ou en complément de votre crème préférée (sans perturbateurs endocriniens bien sûr 🙃) le soir.


DIY : Vous pouvez mélanger de l’eau de rose et de l’huile d’argan sur un coton pour vous démaquiller !

Si vous avez déjà testé les produits Yokoumi pendant une grossesse, n’hésitez pas à nous faire part de votre expérience !


Vous pouvez également retrouver sur notre blog des articles complets sur les vertus du beurre de karité, de l’huile d’argan, de l’huile de pépins de figue de barbarie et de l’eau de rose !