Les coopératives de productrices

Fières de nos engagements en faveur d’un commerce plus juste et équitable, nous avons fait le choix de travailler avec des productrices indépendantes, garantes d’un savoir-faire traditionnel qui assure des produits d’une qualité exceptionnelle ! ​Les noix, les fruits et les fleurs sont ramassés en milieu naturel sur le mode de la cueillette sauvage. En plus de respecter l'héritage culturel des méthodes de récolte ancestrales, la cueillette sauvage assure l’absence totale d’intrants chimiques. 

TOGO.png

KÉLIZIO

2x

le prix du marché local. C'est le prix auquel nous achetons le beurre de karité de la coopérative

28

femmes membres de la coopérative du village 

propriétaires

en 2020, Yokoumi a accompagné financièrement les productrices pour qu’elles deviennent propriétaires de leur matériel de production.

La coopérative du village de Kélizio au Togo

C'est en rencontrant la coopérative du village de Kélizio que l'aventure Yokoumi a commencé. Le beurre de karité, produit à Kelizio par les 28 femmes de la coopérative, est d’une qualité exceptionnelle, très clair et naturellement peu odorant. Engagé dans une coopération équitable, Yokoumi a accompagné ces productrices à se constituer en coopérative et s’est engagé à acheter le beurre de karité au double du prix du marché local. De plus, à leur demande, nous effectuons les déplacements dans le village de Kelizio pour récupérer le beurre de karité et ainsi éviter les frais de transports considérables que ces femmes supportent habituellement pour se rendre au Grand Marché de Lomé, la capitale. C'est aussi l'occasion de consolider les liens humains qui nous unissent en se rendant visite régulièrement. 

DSCF6787_edited.jpg
IMG_7245_edited.jpg
DSCF6740%20copie_edited.jpg
DSCF6628_edited.jpg

Les 6 coopératives de productrices au Maroc

Lors d'un voyage au Maroc nous avons rencontré un groupement d'intérêt économique qui réunit 6 coopératives féminines dans un rayon de 200km autour d'Agadir. Les Coopératives (Taitmatine, Targante, Toudarte, Ajdigue N’Targanine, Tagmate et Tamaynoute) comptent 557 femmes au total ! Le groupement fédère ces coopératives, qui produisent de l'huile d'argan, de l'eau de rose et de l'huile de pépins de figue de barbarie d'excellente qualité, et les aide à mutualiser leurs moyens de production, à valoriser et vendre leurs produits mais aussi à apprendre à lire et écrire.  Ce projet humain nous a tout de suite plu: nous voila aujourd'hui partenaires ! 

IMG_0711.jpg
17CDE727-2605-4795-82ED-20EB6DA5DD94.jpg
IMG_1857.jpg
724385-200.png

REGION D'AGDIR

6

coopératives féminines productrices de cosmétiques bio, bruts, naturelles et équitables

557

femmes au total ont rejoint les coopératives et bénéficient de leurs formation toute l'année.

équitable

un partenariat équitable

garantit par le label

Fair for Life

Les artisans de talent !

Yokoumi ce sont des cosmétiques bios, bruts, naturels, solidaires et équitables mais pas que ! C'est aussi des pots uniques car décorés par des artisans locaux. Au Togo nous récupérons des chutes de wax colorées chez les couturières pour décorer les pots et faire de jolis accessoires.

Les couturières de Tsévié et le Wax upcyclé du Togo

Capture d’écran 2018-09-17 à 12.35.04.pn

Grâce à la récupération des chutes de tissus auprès des couturières de la ville de Tsévié, chacun de nos petits pots est unique ! Les petits pots sont décorés d’un cercle de wax qui varie au rythme des tendances africaines. Cette boucle permet de mettre en action les principes de l’économie circulaire où les déchets des uns deviennent les ressources des autres.

Nous collaborons avec les couturières de Tsévié depuis 2016. En septembre 2020, après s’être rendu compte qu’il restait encore beaucoup de chutes de tissus, nous avons conçu  les premières pochettes en wax upcyclées pour contenir notre kit paillette éco-responsable. Comme toujours chez Yokoumi, chacune de ces pochettes sont uniques et ce sont les couturières qui fixent le juste prix de leur travail !

 Les coordinatrices de l'activité ! 

Yokoumi c'est un projet qui repose sur de nombreuses et belles personnes ! On voudrait vous les présenter ! Les coordinatrices locales au Togo et au Maroc sont les piliers du projet, sur place rien ne pourrait se faire sans eux. 

Les coordinatrices de l'activité Yokoumi au Togo et au Maroc

Capture d’écran 2019-10-07 à 14.38.37.jp

Delali.

Delali est membre de l'équipe Yokoumi depuis le premier jour. Diplômée de l'université de Lomé en économie et développement, c'est elle qui a présenté la coopérative de Kélizio à Elsa, co-fondatrice de Yokoumi. Ensemble, et en quelques mois seulement, les deux amies ont monté la chaîne de production et fait venir les premiers petits pots de beurre de karité en France. Delali coordonne la confection des pots au Togo et l'ensemble des maillons de la chaîne de production. Engagée dans l'action associative en faveur des femmes et des enfants, elle appuie Yokoumi sur la mise en œuvre de ses actions sur le terrain et notamment sur le suivi du partenariat de commerce équitable.

Capture d’écran 2020-10-08 à 13.28.08.pn

Latifa.

Placé au cœur d’Agadir, la capitale du Souss, un groupement d'intérêt économique regroupe 6 coopératives qui produisent des cosmétiques bruts. Leur projet est un projet socioéconomique ayant pour objectif le développement social des femmes, des coopératives et la valorisation et la protection de l’arganeraie. Les 6 coopératives (Taitmatine, Targante, Toudarte, Ajdigue N’Targanine, Tagmate et Tamaynoute) comptent 557 femmes au total ! Les 6 groupements de femmes bénéficient de nombreuses formations : d'alphabétisation, juridiques pour la constitution de la coopérative, environnementales, en gestion de projet et en technique d'extraction ! Et c'est Latifa qui chapeaute tout ça !